• L'immunité politique: Un enfer au quotidien pour certains

    Depuis quelques mois et même des années, si on y pense, la Belgique se fait remarquer par un nombre impressionnant de partis politiques, les uns aussi inutiles que les autres, à part Le MR que j'apprécie assez bien. 

    Le politiquat est recherché envue des salaires exhorbitants accordés au président mais aussi à la kyrielle de clones qui suivent aveuglément un homme ou une femme dont ils partagent l'idée.  A côté de cela, il y a l'immunité , ce terme sensé protégé de toute attaque citoyenne(publique) ou militaire, le politique en question.  Bref, le politique inconscient , irresponsable ou imbu de sa personne agit comme il veut, "achète" qui il veut et au besoin, contourne la loi.

     Bien sûr il y a des procès sur plainte de tiers, mais ce dernier se fait débouter en général; bien souvent, l'annonce d'un procès pour un politique le condamne à une petite amende ou s'annonce via les médias pour contenter la foule. Ainsi pour le président du MLD ayant effectué lui-même ou par "hommes et femme de paille" une grave cyberintimidation sur la toile (calomnies et diffamations), il est fort probable que le procès ne mènera à rien et même pourrait il être lui aussi une forme de manipulation envers les enquêteurs belges et étrangers qui travaillent depuis de nombreuses années, non pas sur un réseau pédophile ni l'affaire Dutroux, mais un commerce, réel et non fictif de DVD pornographiques, incestueux et criminels, ce que nous appelons les "snuff-movies". 

    Derrière, 2 politiciens belges et 1 Français agissant sous la couverture de leur immunité respective, non pas seulement en Belgique, mais sur tout le continent Européen et même au delà.

    Je fais partie des agents d'enquête légalement assermentés, mais chacun de nous appartient à une organisation non gouvernementale différente et pour un pays tiers.  Nous sommes ainsi "protégés" en quelque sorte des poursuites éventuelles que pourraient nous faire les politiciens sauf moi, car je suis d'origine belge et remplace un collègue de la DGSE , lâchement assassiné en 2000 à Verviers, ville où se sont déroulés, la plupart des tournages.

    J'ai du donc me farcir 2 procès truqués, l'un commandité par le parti qui recommande d'étaler sa vie privée libertine en public et l'autre par le Mouvement Libertin Délinquant qui aime faire du cinéma pour faire parler de lui...

    J'ai du aussi me farcir l'incompétence et un vol TVA car l'Etat belge me doit plus de 880.000 euros pour mon entreprise O.R.A.O labo et ose me réclamer 3 millions , sans jugement alors que L'ISI en personne a constaté et vu mes marchandises, c'est écrit noir sur blanc. Dès lors, tous les avocats et policiers qui ont voulu m'aider ont eu aussi des ennuis...

    Ici en Belgique, c'est la loi du plus fort et financièrement parlant,  je ne peux faire le poids avec un système politique véreux usant de magouilles diverses. Un exemple: un DVD de snuff-movies coûte 600.000FB ou 15000 euros minimum !  Le pire est sans nul doute l'existence de parents, consentants pour prêter leurs gosses à ces jeux divers, qui tournent au drame, bien souvent. 

     Aussi, pour avoir vu ce genre de scénario, j'ai quitté la Belgique  pour vivre ailleurs. Cependant, ayant toujours mon entreprise en Belgique quoique désactivée au profit de l'Australie, je reviens régulièrement en Belgique, de temps à autre pour diverses obligations professionnelles mais aussi personnelles, depuis le décès étrange de mes parents. 

    Dès que les 2 politiques belges apprirent mon retour sur Verviers, j'eu droit à des multiples représailles mais aussi à une grave cyberintimidation sur le web en 2010 qui est toujours d'actualité, puisque 3 justiciers ou guignols du web postent leurs comments ici. Ils sont "rémunérés" par un "gros bonnet" , c'est pourquoi, over-blog ne supprime pas leurs blogs et a même transferé sa "boîte" à New-York, croyant ainsi être à l'abri d'un procès... ou d'autres représailles ( mais cela je l'expliquerai plus tard...) Donc, pour amener des preuves aux parlementaires européens dont un sénateur, je laisse faire; vous verrez d'ailleurs 3 de ces justiciers sur mon blog: SnakeBZH qui se fait passer pour un militaire breton, Julien se faisant passer pour un gendarme français, Melie, se faisant passer pour Française , résidant au Canada. Les 3 sont belges et il n'y a que 2 personnes.  Ils sont les auteurs de fanfictions pornographiques servant de base aux scénarios de "snuff-movies". Vous découvrirez ceci dans mon roman, " l'obscure essence de ma tante", sortie en 2013. Patience, donc.

    On dit de moi que j'ai des "nerfs d'acier", c'est pourquoi, on peut m'insulter tant qu'on veut, je m'en moque. Je n'attache aucune importance aux commentaires des gens même si j'ai une façon de leur répondre, très pertinente et assez caustique. 

    J'ai cependant horreur de la presse même si parfois, je collabore avec elle dans l'ombre: J'ai pu donc apprécier récemment que certains journalistes m'écoutent quand je leur ai conseillé de ne pas téléphoner au politique qui avait mis son n° de portable sur twitter: Il ne faut pas se leurrer, celui-ci est mis sur table d'écoute, idem les sms contrôlés.... Le parquet de Bruxelles est d'ailleurs au parfum de mes attributions et l'affaire dans son ensemble atteint les teintes "vert-de-gris" qui caractérisent ma verve littéraire que vous appréciez ou non...

    Il est donc imprudent de vous hasarder à poster sur mon blog tous comme sur les multi-sites et blog du président du Mouvement Libertin Délinquant ou d'envoyer des lettres anonymes, même au nom de votre philosophie à la Star Nationale... Dites vous que les loups ne se mangent pas entre-eux, même s'ils marquent leur territoire ! 

    Il reste que l'immunité politique, dans son ensemble , reste une arme redoutable pour le citoyen qui voudrait, à tort ou a raison, faire part ouvertement, de son "expression libre" en citant le nom de famille de la personne avec ce qu'il(elle) croit être La réalité ou "la vérité" sans preuves !  Votre vérité n'est pas forcément La réalité, j'y reviendrai ultérieurement.