• Cuisine juridique: La volaille belge à la biere et aux marrons

     

    copyright 18/10/2009

    Cuisine juridique: La volaille belge à la biere et aux marrons

    Hier soir au lieu de glander dans ma voiture après l'ennemi public n° 1, j'ai décidé avec "mon commandant" d'aller dîner dans le petit resto chinois du village de mon enfance.
    Clopin, clopant parce que la Corée du Nord m'a laissé un petit souvenir pour mes vacances.
     En rentrant dans le resto, point de petit bonhomme bleu turquoise à première vue mais 2 beaux spécimens de la volaille municipale en train de déguster une bonne bière... avec sur la chaise à proximité le loden de chez "lacoste" d'où dépassait machinalement la "pétoire" de service. L'un d'eux à failli avaler son dentier en me voyant, pauvre homme, hyper stressé...il a même caché son stress en picorant un peu plus vite le houblon fermenté au fond du verre....
     Après avoir salué le patron avec le nez au dessus du verre (vide) et  qu'en croyait pas ses yeux,  j'ai été m'asseoir dans le fond avec mon nez et mes yeux sur la porte, dès fois que d'autres volailles viendraient se rincer un peu le gosier, histoire de laisser courir "l'ennemi public no 1" parce que dans le fond ( x2), il y a 2 connards (nous) qui glandent depuis 4 jours dans la région, histoire de mettre X déguisé en Z dans le panier à salade en les assaisonnants au passage...on fait de la bonne cuisine aussi, nous ...et surtout moi, mais cela je raconterai un autre jour !
     Dans l'ambiance feutrée du resto avec des nappes abricot et de jolis brocarts marrons ( cela rime bien avec houblon) j'apprécie bien les patrons pour la cuisine et l'accueil familial. La cuisine est délicieuse et pas chère ( mais pas casher, faut pas rêver)
    Le patron, surpris de me voir, a du encore se demander si j'allais pas encore faire péter les plombs quelque part, ...ben oui, je suis distraite et je ne vois pas toujours où je mets les pieds.( oui Toto, je sais, c'est con !) La fois dernière, c'était il y a 2 ans,  je me suis pris le pied dans l'aile de la volaille municipale qu'était cachée dans l'ombre et que j'avais pas vu... c'est triste parce que j'ai heurté de plein fouet la carosserie bleue turquoise de l'armoire à glace qu'était à côté du bar ( I am sorry, my friend) et du coup il a pété un plomb... Qui a dit qu'il voulait plus partager ses bonbons avec moi ? ..................................Bref, la volaille reçu un jour du plomb dans l'aile, mais pas par moi, hein, mais par "P" (lui grand sorcier) et elle ( la volaille) à fini " à l'ombre" définitivement... Fini le houblon pour les beaux blonds ! Moi ? J'ai simplement éclairé un peu les zones d'ombre avec mon soleil (sun) natal...en faisant exploser le milieu.... entre la gauche, socialiste et la droite pas très catholique.Ben oui, je suis un peu comme la volaille municipale sauf que ma pétoire à moi, elle fait partie du beau paquet cadeau avec les ficelles multicolores tout autour...(Ouais, toto, comme mes neurones) et devinez quoi... y'à une volaille qui se croyait plus maligne que les autres, bien engraissée au houblon, celle là, eh bien, elle s'est trompée de ficelle et " boum" !!!!   .....allez tchao... j'enverrai un grand paquet de grain , premier choix, pour volailles de luxe,  pour leurs Pâques.... ( Faut bien sonner les cloches à quelqu'un après tout ce bordel et avoir perdus mes amis, non ? ) Bon... pour ceux qu'ont pas tout suivit, faut arrêter de boire et faut pas lire entre les lignes mais sous les mots....!!!!
    Ah oui... et "mon commandant" dans l'histoire? Lui, il tirait les marrons du feu.

    Faut essayer la recette de la volaille à la bière avec la purée de marrons. C'est vraiment un bon dîner de Noël, cela... Si, si, je vous assure...
     Allez... la prochaine fois, je vous raconterai le dessert...



     RESTONS ZEN
    ci-dessus, la volaille au jacuzzi