• L'Empereur de la thérapeutique somnifère aux bourgeons d'hiver...pour enfants hyperactifs (pauvres gosses)

    Me rendant dans une herboristerie de la région Liégeoise je surpris une conversation qui ma foi m'étonne sur la crédulité des gens et l'irresponsabilités de commerçants, vendeurs de produits naturels, oubliant ou faisant exprès d'oublier pour raison de business, la logique et plus grave, la sécurité du citoyen. 

     Le fabricant de ce produit a écrit un livre, se dit biologiste, donc, un scientifique comme moi et exerce bénévolement selon ses dires, à la commission des plantes du ministère de la santé belge ce qui lui vaut des faveurs particulières.  Je n'apprécie pas ses produits qui devraient être interdits sur le territoire européen car ils contiennent 99,998% d'alcool éthylique à 96 °, coupé parfois de méthanol ( moins cher et toxique en usage interne) avec 0,002% d'extraits de plantes, soit des bourgeons auxquels il attribue des vertus thérapeutiques puisque ne jouons pas sur les mots, il a édité un livre sur la gemmothérapie. Curieusement, il ne fait pas d'exercice illegal de la médecine lorsqu'il conseille ses produits aux enfants de moins de 6 ans pour faciliter leur sommeil. 

    Si ce monsieur n'est pas content et veux me faire un procès , c'est comme il veut: je suis en mesure de démontrer, scientifiquement parlant, qu'il n'a jamais effectué d'expérimentations et que ces produits sont des placebos pour les adultes et des produits dangereux pour les enfants. Pour les menaces de certains fabricants belges auxquelles je suis accoutumée car ils me disent tous" J'ai des relations",  je lui conseille d'être prudent: Aujourd'hui avoir des relations politiques belges est plutôt consideré comme néfaste et certainement pas une référence... Le mieux est de me contacter car ayant été victime d'un système belge abusif alors que j'ai des qualifications non négligeables, je ne compte pas faire de cadeau à ceux qui  ne sont pas "inquiétés" par l'inspection de la pharmacie sous pretexte de relations et d'argent !  J'ai d'ailleurs repris mes fonctions d'agent, depuis peu...Ceci n'est pas une vengeance mais mon travail pour assurer la protection et la sécurité du citoyen Européen: La Belgique se fait condamner tous les jours par la Cour Européenne

    Voici le compte rendu intégral de la conversation entre la patronne de l'herboristerie et sa cliente. Je vous signale que j'ai demandé leurs avis à 23 herboristes beges et 20 d'entre-eux m'ont dit être d'accord avec leur consoeur. Ceci me fait peur parce que la Belgique attaque les scientifiques d'exercice illegal de la médecine et parfois aussi certains médecins, mais en contrepartie, les herboristes et les fabricants de thérapies ( soit médecines) à base d'alcool ne sont pas inquiétés... une abhération de plus qu'il faudrait revoir. 

    Ce jour là, la cliente venait remercier l'herboriste pour avoir enfin fait taire son gamin de trois ans qui hurlait sans cesse. La Brave herboriste lui avait vendu un flacon de solution aux plantes, lui disant de mettre une cuillère à café de ce produit dans le biberon de jus de fruit du bambin hyper nerveux... La mère de famille d'expliquer qu'elle avait doublé la dose pour que le gamin dorme plus vite  et pendant ce temps, elle avait "la paix" pour aller faire ses courses !  L'Herboriste donc, de vanter assurément les bienfaits de ces bourgeons magiques qui étaient certes mieux appropriés que le 1/4 de Temesta que la jeune mère donnait à son gosse auparavant !!!! ( Je vois d'ici votre visage horrifié) 

     La jeune mère avait pourtant moins de trente ans, très soignée et ne donnait aucunement l'apparence d'une personne stupide. Elle expliquait qu'elle ne supportait plus les cris du gosse et que pour pouvoir s'adonner à ses loisirs, elle lui "fourrait" un 1/4 de temesta mais n'osait plus, car le pédiatre trouvait à l'enfant des réflexes anormaux. Elle s'était donc dirigée vers la médecine des plantes dont l'herboriste lui disait qu'il n'y avait aucun danger puisque c'était naturel . L'herboriste était issue d'une famille de fermiers et sa tante était guérisseuse donc forcément elle svait mieux que les autres. Elle n'avait cependant pas fait d'études, se contentant de son diplôme de primaire devant aider ses parents à la ferme mais avait fait 6 mois de cours de gestion pour avoir le droit d'ouvrir sa boutique. Pour l'herboriste, il ne fallait pas écouter tous ces "scientifiques " qui n'y connaissaient rien et elle confiait même effectuer des préparations personnelles bien mieux que le pharmacien x...

     Bref, le fait que la maman doublait la dose de produit , soit 10 ml d'alcool éthylique/ methanol à 96 ° dans 200 ml de limonade, semblait une thérapeutique tout à fait acceptable pour cette herboriste sans qualifications et qui disait avoir été élevée au vin et à la bière, comme cela elle n'était jamais malade... ( Hic...)

     Aucune des 2 ne se rendaiit compte qu'elle faisait du môme un futur alcoolique qui serait plus tard dépendant de boissons alcoolisées.  Comme certains me connaissent bien, je ne puis me taire et expliquait aux 2 dames les dangers de donner de l'alcool aux "bébés". L'herboriste me rétorqua que ce n'était pas de l'alcool mais des bourgeons de plantes macérés dans de la glycérine et reconnus dans le monde entier par un savant belge qui avait écrit un livre et qui avait beaucoup de relations... Les expérimentations auraient été faites en Corée et je savais pertinement que ceci était faux puisqu'une partie de mes labos d'experimentations étaient gerés par le Dr L. en Corée du Sud et que le personnel ne connaissait ou n'avait jamais entendu parler de ces produits. 

    Un de mes collaborateurs se rendit à l'usine. Journaliste, il savait très bien observer...  Mis à part des fioles et  des milliers de futs d'alcool, parmi lesquels une quantité incroyable d'alcool iso-propylique destiné en général à la cosmétique, je ne voyais aucun tapis roulant avec des bourgeons, mis à part des sachets de plantes séchées qui selon l'employée du service était des bourgeons séchés. Hors, dans son livre, l'auteur explique que "les bourgeons sont cueillis toute l'année (!!!) et utilisés fraîchement cueillis dans les préparations.  Lorsque le journaliste voulut prendre des photos, on le lui interdit. Disons plutôt que la présence de futs de produits n'ayant rien à faire dans ce type de business, supposait déjà qu'on y fabrique autre chose, mais en Belgique, il n'y a pas de contrôle à ce sujet; tout le monde peut fabriquer et vendre ce qu'il veut du moment qu'il dispose de locaux appropriés.  Les codes Nut et PL sont des n°s administratifs ne justifiant pas une autorisation quelconque ni une analyse du produit. Les expérimentations belges sont facultatives soit non obligatoires ! 

     2 labo analysèrent le contenu d'un produit nouvellement conçu: Un labo de Liège et un Labo Canadien: Les analyses étant différentes, je remis l'ensemble à une personne de la faculté de Gembloux qui  me dit aux téléphone avoir eu des traces de plomb et confirmait un produit nocif pour l'organisme vu la présence au 1/3 de methanol ( mentionné aussi au Canada mais pas par le labo belge)  et aucun élement végétal puis , lorsque je voulus obtenir le rapport d'analyse, on me dit qu'on l'avait "égaré". 

     Je contactai le ministère de la santé, département ad hoc et là, on me conseilla d'être prudente, le fabricant étant l'ami du ministre de l'époque ( pas mme onkelinks mais Mr Demotte si mes souvenirs sont bons) 

     Bref, c'est à partir de ce moment là que commencèrent mes premiers ennuis en Belgique. A qui pouvait donc profiter ce business juteux qui allait empoisonner la vie de plusieurs enfants face à des parents et commerçants irresponsables ? 

     Encore aujourd'hui, je ne connais pas la réponse mais je peux toutefois expliquer que ces produits sont fantaisistes pour toute thérapie réelle et disposent de termes hollistiques fantaisistes repris jusque dans les allégations légales de compléments alimentaires , donc des termes non scientifiques ne justifiant pas une thérapie;  Alors pourquoi  ce terme de "gemmotherapie" abusif?  n'est ce pas là non plus, un exercice illégal de la médecine et de la pharmacie ? Et les enfants , qu'on force à devenir des futurs alcooliques parce que leurs parents démissionnent de leur rôle, qu'en fait t'on ? 

    Dr en sciences, je suis profondément dégoûtée. 

     EXPERIENCE: COMMENT REPERER SI VOUS AVEZ DU METHANOL DANS VOTRE ALCOOL ETHYLIQUE

    Lorsque vous ajouter un alcool éthylique FRAUDE (soit contenant du méthanol) à de l'eau, celle-ci se trouble  et le mélange devient translucide. Le véritable alcool éthylique mélangé à l'eau ne se trouble pas et le mélange reste parfaitement transparent.  La consommation de METHANOL ou alcool à brûler est toxique en ingestion. 


  •  "Mais Mr le juge, les photos exprimaient l'expression réelle de pénétrations libertines" Yasamoto Kaderate ,

    non, c'est pas un Japonais mais un politique belge poursuivit pour calomies et diffamation pour avoir mis sur son blog les photos des 2 petites victimes de marc Dutroux (Julie et Mélissa) dans une position indécente... avec des comentaires curieux...

    Pour sa défense, Yasamoto Kaderate invoque la libre expression, ce truc à "la mode" franco-belge  qui fait oublier aux internautes qu'ils commettent parfois le délit d'atteinte à la dignité humaine. 

     C'est vrai que la Belgique ne vous parle pas des snuffs-movies ( videos où des enfants sont torturés et violés lors de messes noires fictives) mais est ce une raison pour "assassiner" des mômes une seconde fois ou meurtrir encore plus leurs parents. J'ai été particulièrement étonnée du comportement de Yasamoto Kaderate car il voulait que je descende Matuvu premier ( si si...) avec ceci, sur un de mes blog (qu'il a fait sauter; pas Matuvu mais Yasamoto...) ce dont j'ai refusé car il accusait la star nationale de pédophilie sur twitter et comme ce jour là, j'étais aux premières loges, je me suis défilée.... Ben oui parce que  à propos du commerce des snuff-movies en Belgique , Matuvu n'a rien à voir là dedans: Je crois que si on fait du mal à un gosse devant lui, il s'évanouit...

    Matuvu premier et moi, on se connaît bien sans s'inviter mais en se croisant ça et là, entre Mons et Verviers, si je puis dire, mais j'arrive toujours après ou pendant la fête, donc ça gâche le plaisir ( vous comprendrez plus tard...). j'apprécie pas forcément sa notion du socialisme mais cela c'est de l'expression libre, sans porter atteinte à sa dignité. Par contre lorsque Yasamoto parle "des casseroles" de Matuvu, sur Twitter,  là, il y a manifestement une atteinte à la "cuisine" de l'autre... Mr Yasamoto Kaderate ne peut il se mêler de ses oignons et arrêter de faire le pitre pour qu'on parle de lui ? C'est désolant, parce qu'avant je l'aimais bien moi ce gars de droite, mais depuis,  j'ai changé d'avis à cause des extrêmes et de choses que j'appris récemment, partageant avec mes confrères anglais et Australiens, une enquête sur les snuff-movies... Beurk... 

     Matuvu premier est gay , c'est son droit et il ne s'en cache pas d'ailleurs. Qui ne connaît pas "Elvis" dans certaines boites branchées de Liège et Bruxelles ? Méconnaissable, il est la star de jeunes hommes tous très mignons; Pantalon moulant, cheveux gominés... Pourquoi pas ? La Princesse Diana dansait bien le Rock and roll ...

    Mais si le blog du parti de Yasamoto Kaderate a disparut, il en reste plein d'autres avec une bande de guignols ou "justiciers" qui aiment se faire remarquer, surtout ceux dont le cerveau (the Brain) penche un peu à droite; pour ceux qui ne comprennent pas, pensez "grosse fortune, "farniente " et loisir préféré: se mêler de la cuisine des autres.  

     Bref Mr Yasamoto Kaderate enfonce le clou dans la plaie des parents, avec sa demande de clémence pour revendiquer son droit à la libre expression. Ben-voyons... Donc, puisque on a droit à la libre expression,  il ne m'est pas interdit d'utiliser mon humour très vert sur une personne qui rit jaune, pour défendre, pour une fois, un rouge qui n'y comprends plus rien...

    Vois tu, Mr Matuvu premier, je vais te donner une petite explication: Pour savoir qui était en réalité Mr Yasamoto, j'ai apporté l'attention sur toi via les services secrets belges, pas trop fûtés, côté wallon (sorry Nicolas) pour amadouer un gugusse trop sûr de lui et qui surtout voulait ta place . Alors entre-nous, je préfère encore ton côté star à la tête de mon pays que l'autre gusse sans tact pouvant friser l'incident diplomatique à chaque seconde ou la "gestapo" flamande qui veut jeter au trou, tous les wallons; donc tu me pardonneras mon impertinence ou l'artiste que je deviens, lorsque j'ai quelques jours de "vacances"

    C'est pas tout ça, faudrait peut être que tu te défendes contre  yasamoto kaderate.. je sais, tu vas dire que je ne me défends pas non plus face aux autres guignols, mais ici, c'est pas la même chose.... Allez Hop, yasamoto Kaderate, mets les gaz et dégages, il y a déjà assez de poluution en Belgique comme ça pour que tu viennes y ramener tes fraises pas mûres et insulter la mémoire de 2 fillettes martyrisées....

     Si mon nom figure dans le troisième dossier de Yasamoto Kaderate ? C'est sûr, mais mon vrai nom et mes réelles attributions , idem un dossier avec mes conclusions dans un procès truqué que yasamoto a publié sur la toile, pensant me faire du tort: Manque de pot, les guignols dans leur ensemble ont vu qui était " Mary R." du coup, il y a des tas de petits clones qui vont disparaître, à commencer par un faux Japonais...accusé aussi de "recel"

    Pas bien, ça, yasamoto... que d'orienter les enquêteurs sur une fausse piste mais comme dit " Jules" en face de chez Eugène, le bar à frites: "tout le monde, il est pas con"

     Pertinement et vertement -vôtre

     Mary R.  

     

     NB: texte modifié ce 9 juin cause incohérence, j'ai jamais été douée pour l'"histoire" mais je sais en raconter. Au fait Yasamoto a pris la "mouche" depuis et donc confirme bien qu'il rit jaune " Vous êtes folle , Madame " ! Ma réponse: Pas autant que toi, pauvre demeuré parce lorsque la Belgique saura la verité avec ton petit commerce, c'est plus moi qui me ferai lyncher, quoique, pour toi, ce ne seras peut être pas virtuel !  je m'en tape de ton immunité...si t'es pas radié du gouvernement, je m'en mêle...preuves à l'appui...


  • LES ENFANTS " CODES-BARRE"  ou les Enfants Produits marqués comme le bétail...

    Encore une fois , Mons en Hainaut ( Belgique) se ridiculise:   Une école avec l'autorisation de politiques de gauche (socialiste) a décidé que les enfants porteront désormais des badges avec "code-barre" pour permettre leur identification ! 

    http://www.wat.tv/video/chaque-eleve-son-code-barre-52vy7_2exyh_.html

    La personne qui s'exprime en premier est une de mes anciennes connaissances n'ayant fait aucune études supérieures et pas très maligne de vanter se système ridicule transformant les enfants en produits de consommation.  N'est ce pas Françoise ? 

    Un des exemples pour vous montrer à quoi sert votre argent ! 

    A quand l'étiquette avec le prix sur le front du gamin ? 

     Et l'autre là, dont les parents sont pauvres, sera t'il soldé le jour de la braderie ?  Parce que ce système de badge est bien entendu payant et obligatoire... Moi cela me rappelle le marquage des boeufs en Californie et les étoiles jaunes que portaient les juifs pendant la dernière guerre ! C'est peut être excessif mais encore une fois, la Belgique est montrée du doigt pour ses inepties alors qu'il y a bien plus urgent à faire: Réparer les établissements scolaires pas toujours des plus modernes, jusqu'aux toilettes où l'hygiène laisse fort à désirer... (sauf lors d'un contrôle du ministère de l'éducation nationale) 

     Anecdote: maman, dans ma classe, il ya une grande ligne au plafond  !  La mère se rend au conseil des parents la semaine suivante et passe devant la directrice toute fière de présenter l'innovation des badges.  Au plafond une fissure et des réparations récentes laissent supposer l'instabilité du bâtiment. La mère demande à la directrice si il ne vaudrait pas mieux réparer et entretenir le bâtiment plutot que de considerer son fils comme un produit de super marché. La directrice de répondre que la commune n'a pas assez d'argent pour effectuer les réparations et la conversation dérive sur l'état des routes restaurées avec du bitume à bon marché et sur une épaisseur très faible par rapport aux autres pays d'Europe.... Mais pour la directrice ceci n'est pas important. 

    Mon commentaire: Au cas où le plafond tombe sur la tête des chérubins, on pourra les retrouver sous les gravats grâce aux codes-barres ! Pourquoi Pas... Made in Belgium






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires